Lune d’Octobre – La Tisseuse – Dixième Lune

C’est l’automne, une période de transformation, de changements, de maturité. Je rassemble ce qui m’est nécessaire pour passer l’hiver bien au chaud dans mon cocon. 

La nouvelle lune d’octobre fera son apparition le 16 à 21h32 et la pleine lune le 31 octobre à 15h51 (France – année 2020). 

La Mère de clan de la dixième Lune est la Tisseuse. Tout comme l’Araignée, elle nous enseigne à travailler avec la Vérité.

Comment puis-je réaliser dans cette vie ce que je désire profondément? 

Elle représente le principe créatif à l’intérieur de toute chose. Elle porte donc en elle la Création et la Destruction. Elle est la Gardienne de l’instinct de survie

Je retrace le chemin que j’ai parcouru en y allant par étape et en retissant ma toile vers une autre direction si nécessaire. Je comprends alors que je dois tisser un nouveau réseau d’expériences parce que mon coeur exprime le désir de partager cette créativité (amour/collaboration/association…) avec d’autres.

Mais ne suis-je pas devenu solitaire en portant toute mon attention sur cette créativité/ mes occupations? Cela me pèse-t-il?

Lorsque j’étais occupé je ne ressentais pas cette solitude, mais à présent que l’hiver arrive…

Je prends conscience qu’en tissant des liens avec les autres je m’épanouit et « les autres » aussi ! Je peux donner naissance à mes rêves dans le monde tangible. 

A la lune des feuilles mortes, je planifie tout ce que je souhaite réaliser pendant l’hiver. Tout ce que je fais est avec Conscience et Amour.

La Tisseuse

Tenue par les fils d’araignée de la vie

Suspendue entre Ciel et Terre,

A tisser la toile, à rêver le rêve,

Je voltigerai à travers les deux mondes.


Inspirée par toi, Mère,

Je crée la substance des rêves,

Autorisant l’artiste en moi

A façonner ma vie avec ma propre estime.


Je pétris la glaise des expériences 

Pour en faire un Bol de Médecine sacré

Qui recueille l’essence du vivant

Dont le chant s’élève au tréfonds de mon âme.


Mère, tes secrets de création

M’ont appris quand détruire

Les chaînes qui m’attachaient

Et réprimaient l’expression de ma joie.


Tu m’as enseigné à accoucher

Pour mettre au monde mes visions intérieures,

En les libérant comme des flèches d’argent

Qui vont attiser le feu de la Création.

Les 13 Mères originelles

Jamie Sams

%d blogueurs aiment cette page :