Médecine du Cygne

âme – amour – beauté – grâce – réaliser ses rêves – mondes nouveaux – « reco-naissance » – trouver sa place – compréhension. 

Le Cygne est un des plus gros oiseaux volants et comporte divers espèces (atractus, melancoryphus…), il peut faire jusqu’à 15kg et mesurer environ 1 mètre 50. Il appartient à la famille des Anatidae (oies, canards…). 

Les cygnes résident dans les milieux tempérés et aiment le froid, l’hiver est donc la période de l’année ou le Totem du Cygne est à son zénith. C’est une période propice à l’introspection afin de prendre du recul, de méditer sur nos rêves et nos aspirations pour adopter au printemps de nouveaux changements si nécessaire.

Le Cygne à un cou qui comprend 24 vertèbres cervicales, les vertèbres symbolisent mon niveau d’ouverture face à la Vie, elles sont reliées à ma communication et l’expression de ma vérité (Je Suis). Son cou en se courbant symbolise le pont entre « ce qui est en Haut » et « ce qui est en Bas ». 

Photo de Anthony sur Pexels.com

Lorsqu’il sent sa mort arriver, il redouble d’effort une dernière fois pour effectuer son plus beau chant. Il nous invite à réaliser de belles choses avant de mourir, on appelle cette  action « le chant du cygne ».

Les cygnes sont monogames et peuvent passer leur vies ensembles ou bien se séparer ci cela est nécessaire. Son comportement amoureux nous ressemble beaucoup, le mâle et la femelle construisent ensemble le nid et le mâle peut lui aussi couver ses oeufs.

Le conte initiatique d’Andersen (Hans Christian Andersen) Le vilain petit canard est un récit autobiographique écrit en juillet 1842 après l’échec de la pièce de théâtre L’Oiseau dans le poirier qui fut sifflée lors de sa première.

Ici une adaptation vidéo de Walt Disney datant de 1939.

Ce conte met en lumière les principales qualités du Totem du cygne.

En effet l’enfance du « vilain petit canard » connait le rejet, l’abandon et l’humiliation, il manque cruellement d’affection. En effet, il doit apprendre à se connaître lui même et s’accepter tel qu’il est, il prend son indépendance et apprend à survivre par ses propres moyens. Il se retrouve seul par la force des choses et continu tout de même à avancer…Lorsqu’il fait la rencontre de ses semblables et réalise qu’ils ont le même reflet c’est pour lui la « reconnaissance de ses pairs », il trouve sa place parmi les siens.  Il se sent compris et aimé, il a enfin trouvé sa place.

J’apprends à discerner ce qui est bon pour moi de ce qui ne l’est pas.

Le Totem du cygne est l’allié des enfants, du poète, du doux rêveur et du barde. Il nous invite donc à nous aimer tel que nous sommes, sans jugement ni critique (garder l’esprit ouvert). Il nous permet d’oser réaliser nos rêves les plus profonds. Le cygne est capable de s’exprimer librement il ose affronter ses peurs et aller de l’avant. ll est à l’écoute de son âme

Chaque épreuve est une expérience pour grandir.

Photo de Jan Prokes sur Pexels.com

C’est en faisant l’expérience de qui je ne suis pas que je sais qui je suis.

Son côté sombre : Ne pas prendre du recul dans une situation. Avoir de la difficulté à faire son deuil, à lâcher-prise et accepter ce qui est. Il pourrait forcer les choses et ne pas être à l’écoute de sa voix intérieure. C’est bien souvent en allant au fond de Soi que l’on peut refaire surface…

Publié par L'écho de ton âme

Depuis l’adolescence je suis guidée par l’ésotérisme et les mystères de l’Univers. La médecine des animaux, des végétaux et des pierres me passionnent. Ces approches trouvent leur sens dans mon intégration au Grand Tout : ce qui m’entoure me conte toujours quelque chose et me relie à l’Ici et Maintenant…

%d blogueurs aiment cette page :